C’est un peu le jeu des sept différences. A quelques jours d’intervalle, Morgan Stanley (MS) – en partenariat avec LuxeConsult – et Vontobel (VT) ont publié leurs rapports annuels sur l’industrie horlogère suisse, et leur classement des marques. Si les tendances générales sont identiques, les estimations des chiffres d’affaires calculées par les deux instituts bancaires présentent parfois d’importants écarts.

Une constante concerne la nette domination de la marque Rolex en tête des ventes. Morgan Stanley estime le chiffre d’affaires de la marque à la couronne à 4,42 milliards de francs et Vontobel à 4,95 milliards, soit des montants respectivement 2,5 et 3 fois plus élevés que ceux retenus pour le plus proche poursuivant, Omega. Suivent Cartier, Patek Philippe, Longines et Audemars Piguet, qui composent le club des six marques milliardaires.