En parcourant les scenarii et autres prévisions produites par la communauté financière pour 2022, nous observons que le développement de l’inflation reste l’élément largement dominant. Nous constatons également que la grande majorité des investisseurs n’a pas véritablement connu de contexte où la hausse des prix était un indicateur majeur de la politique de placement. Les plus anciens se souviennent qu’au début des années 1980, Paul Volcker, alors président de la Réserve fédérale, avait dû concocter une mixture suffisamment forte pour éradiquer la spirale inflationniste qui sévissait aux Etats-Unis depuis la seconde moitié de la décennie précédente. Il a simultanément réussi à ancrer les attentes en la matière à des niveaux suffisamment bas pour influencer durablement les comportements, tant des consommateurs que des investisseurs.