Quelles sont ces voix romandes qui murmurent à l’oreille des réseaux sociaux? Cette semaine, Le Temps brosse le portrait de cinq personnalités qui se sont forgé une confortable communauté sur Instagram, TikTok ou LinkedIn.

Une dizaine de mètres carrés qui furent autrefois une chambre d’enfant, dans un petit immeuble de La Tour-de-Peilz. Sur des étagères, des peluches Pokémon et une Nintendo 64 soigneusement exposée. Aux murs, Mario, Wario, Link, ou encore Samus, des personnages emblématiques de l’univers vidéoludique de la marque japonaise, se côtoient sur des posters. Ils entourent une plaquette argentée arborant le logo de la plateforme vidéo YouTube, sur laquelle on peut lire, en anglais, «remis à Graphiam pour avoir dépassé les 100 000 abonnés». Elle date de la fin 2019.