Même si l’on peut naturellement regretter que la fondation IFRS ait recalé Genève au profit de Francfort pour y installer le futur siège du Conseil des normes internationales d’information sur la durabilité (ISSB), il faut tout de même se réjouir que la standardisation du reporting durable progresse rapidement. Car, si en informatique, la fameuse formule GIGO (Garbage in, Garbage out) indique que des données de mauvaise qualité ne peuvent produire que des résultats douteux, on peut appliquer le même raisonnement à l’investissement responsable.