Quelles conséquences les grèves dans les centrales nucléaires en France peuvent-elles avoir en Suisse? C’est une question chaude du moment dans les milieux énergétiques helvétiques, d’autant plus qu’elle reste ouverte. Au début de l’automne, la fermeture de la moitié du parc nucléaire français, à la suite de maintenances ou de problèmes de corrosion, faisait froncer des sourcils en Suisse, ce pays qui dépend du courant français. Parmi les motifs d’inquiétudes s’ajoutent désormais les grèves, qui prennent de l’ampleur.