L'offre concerne l'ensemble des actions nominatives de LifeWatch en mains du public, a indiqué Aevis Victoria mardi. Les actionnaires de LifeWatch pourront opter pour une offre d'échange ou une alternative en espèces.

L'offre d'échange représente une prime de 19,1% par rapport au cours de clôture de la veille et par rapport au cours moyen calculé pendant 60 jours. Le conseil d'administration de LifeWatch a été informé de cette offre amicale, précise le communiqué.

Une filiale indépendante

L'offre publique d'acquisition comprend plusieurs conditions, dont celle qu'Aevis détienne 67% des actions nominatives de LifeWatch après l'échéance. Actuellement, le groupe fribourgeois possède déjà 11,99% du capital-actions et des droits de vote.

Si l'offre aboutit, LifeWatch deviendra une filiale d'Aevis, gérée indépendamment. Elle complétera le segment de télémédecine du groupe détenu par Antoine Huber qui compte déjà Medgate.

LifeWatch est spécialisé dans les services de diagnostic à distance pour patients cardiaques. La société d'origine israélienne est cotée à la Bourse suisse. Les Etats-Unis représentent son marché principal.

Lire aussi: Antoine Hubert: «Il est temps de réaliser une grande réforme dans le système de santé»