Sans tambour ni trompette, la Suisse a fêté la semaine passée le 30e anniversaire de son adhésion à la Banque mondiale (BM) et au Fonds monétaire international (FMI) en présence de nombreux dignitaires. Dominique Favre, qui assumera un des 25 postes de directeur exécutif au sein du comité directeur de la BM dès cet automne, se félicite de la présence du pays dans les institutions multilatérales. «Nous avons ainsi voix au chapitre lorsqu’il s’agit de prendre des décisions», dit-il au Temps. Il reconnaît que les institutions de Bretton Woods n’ont pas toujours bonne presse, mais il affirme qu’elles tirent les leçons de leurs erreurs. Dominique Favre assumera ses fonctions jusqu’à fin 2024.