Bertelsmann va investir entre 10 et 20 milliards de marks au moins (entre 5,11 et 10,23 milliards d'euros) d'ici à deux ans dans Internet, la musique et aux Etats-Unis, a indiqué Thomas Middelhoff, le patron du groupe, au quotidien Süddeutsche Zeitung (SZ) de lundi. Avec cet argent, Bertelsmann entend acheter une grande entreprise dans le secteur de la musique et devenir leader mondial de ce marché. Il veut aussi renforcer ses activités de presse magazine aux Etats-Unis et rechercher de nouveaux partenaires dans Internet, a précisé le patron.

Pour financer cet ambitieux programme, le groupe va introduire en Bourse des filiales dans le domaine d'Internet. «A lui seul, (ce projet) nous apporte 10 milliards de marks», a affirmé Thomas Middelhoff. Selon ce dernier, le portefeuille de participations du groupe dans Internet pèse entre 40 et 50 milliards de marks. «Cela suffit largement» pour financer l'expansion de Bertelsmann, a-t-il souligné.

Concernant AOL Europe, société Internet détenue à 50/50 par Bertelsmann et AOL, Thomas Middelhoff a indiqué que «nous penserions (à nous en séparer) si Bertelsmann ne pouvait pas financer son expansion. De cela, il n'est pour l'instant pas question».

Interrogé par le SZ sur une éventuelle introduction en Bourse d'AOL Europe, Middelhof a répondu qu'il ne pouvait «rien dire pour le moment», indiquant que la société devrait peser 30 milliards de marks en Bourse.