Des centaines d’exportateurs chinois redoutent ce vendredi. Pour cause, le président américain, Donald Trump, a prévenu qu’il allait augmenter, dès minuit, les surtaxes de 10 à 25% sur des biens importés de Chine à hauteur de 200 milliards de dollars. S’il ne change pas d’avis à la dernière heure, le coup sera ressenti par l’ensemble des producteurs qui visent essentiellement le marché américain. Ce serait alors l’échec des négociations visant à mettre fin à la guerre commerciale qui oppose les Etats-Unis et la Chine depuis un an.

Mais il n’y a pas qu’en Chine que l’attention est braquée sur les négociations sino-américaines qui ont repris ces jeudi et vendredi à Washington. Les places financières mondiales sont aussi sur le qui-vive et évoluent dans le rouge depuis le début de la semaine. Les décideurs économiques craignent un retour de manivelle en ce qui concerne la croissance et l’emploi.