Malgré un franc fort, le groupe lucernois Emmi a pu augmenter son chiffre d’affaires en 2010 de 2,5% à 2,684 milliards de francs. A l’étranger, les ventes du leader suisse des produits laitiers ont même progressé de 8,4% à 732 millions.

«Les résultats montrent que notre stratégie porte ses fruits. La focalisation sur les marchés-clés importants et le renforcement des marques à succès ont eu un effet positif», a déclaré Urs Riedener, patron d’Emmi, dans un communiqué diffusé jeudi.

Le climat de consommation favorable a compensé les effets du franc fort. En monnaies locales et corrigés des acquisitions, la croissance des ventes à l’étranger est de 9,4%, a précisé le groupe. En Suisse, la croissance organique est toutefois négative (-1,5%).

Dans le détail, les ventes de fromages (+6,2%) et de produits laitiers (lait, crème, beurre) à l’étranger sont en hausse, respectivement de 6,2% et de 59,8%. En Suisse, les ventes de produits laitiers ont reculé de 2,5% en raison de la baisse du prix du lait et de la disparition d’un client important. Les ventes de fromages y sont par contre en hausse de 2,6%.

Sur l’exercice 2010, la marge bénéficaire devrait se situer légèrement au-dessus de 3%. Le groupe s’attend à un résultat d’exploitation (EBIT) de l’ordre de 130 millions de francs. Les résultats définitifs seront communiqués le 25 mars.