L'industrie de la gestion alternative se réjouit certainement d'avoir tourné la page d'une année 2005 chahutée. En moyenne, les hedge funds ont enregistré une performance de 9,2% l'année dernière, selon l'institut Hedge Fund Research. C'est mieux que ce que l'on pouvait redouter: l'essentiel de cette progression, près de deux fois supérieure à celle de l'indice américain du S & P 500, a été engrangé au second semestre, après un premier semestre plus que poussif. Les fonds exposés sur les actions (+10,7%) excèdent la plupart des autres stratégies.

Au total, la performance 2005 se révèle conforme à l'avancée relevée en 2004 (9% en moyenne), mais reste loin derrière les 19,6% de 2003. En dépit de la publicité négative dispensée par certains scandales, comme les escroqueries largement médiatisées du fonds américain Bayou, l'argent frais continue d'affluer dans le secteur: les avoirs sous gestion à travers le monde atteignent dorénavant 1100 milliards de dollars, un doublement depuis l'an 2000.

Mais la gestion d'un hedge fund n'est pas une sinécure: au cours des trois premiers trimestres de 2005, un record de 484 fonds, soit 5,7% de l'univers total, ont dû mettre la clé sous la porte, estime Hedge Fund Research. Le précédent record avait été atteint avec 297 fermetures de fonds en 2002, soit 5,5% de l'univers.