Les primes encaissées par la caisse maladie Helsana se sont inscrites à 5,49 milliards de francs, soit le même niveau que l’année précédente, a annoncé vendredi l’assureur zurichois. Les prestations d’assurance ont quant elles progressé de 3% à 5,14 milliards, entraînant une perte actuarielle de 189 millions de francs. Contraint d’augmenter fortement ses primes cette année, soit en moyenne de 9,3%, Helsana a vu quelque 165 000 clients dans l’assurance de base selon la Loi sur l’assurance maladie (LAMal) lui tourner le dos. La compagnie établie à Zurich n’en reste pas moins le premier assureur maladie et accident de Suisse avec près de 2 millions d’assurés.

La hausse des primes, une correction jugée indispensable par l’assureur, doit lui permettre de rentrer dans ses frais. Comme durant les exercices précédents, les prestations hospitalières ambulatoires ont affiché la plus forte augmentation des coûts dans l’assurance de base, avec une expansion de 6,1%. Les prestations en cabinet médical ont crû de 2,5% et celles pour les médicaments de 4,5%. Si les pertes se sont maintenues au niveau de l’assurance maladie de base, le résultat des placements de capitaux a tiré profit de l’embellie observée sur les marchés financiers, celui-ci bouclant sur un gain de 278 millions de francs. En 2008, l’assureur avait subi une perte de 229 millions sur ses placements. Les affaires complémentaires, tout comme l’assurance accident ont elles connu une évolution favorable.