Le cimentier st-gallois Holcim a acquis la filiale australienne Cemex Australia de son homologue mexicain Cemex pour 1,77 milliard de francs suisses (2,02 milliards de dollars australiens) et va monter au capital du chinois Huaxin Cement, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué.

«Les marchés les plus importants de Cemex Australia sont situés dans la partie densément peuplée de l’est, du sud-est et dans la région minière de l’ouest de l’Australie», a indiqué le groupe, ajoutant que ces régions enregistraient la plus forte croissance dans le pays.

L’opération, qui sera entièrement financée par les fonds propres du groupe, permettra également à Holcim de reprendre la participation de 25% de Cemex Australia dans Cement Australia, qui vient s’ajouter aux 50% que le groupe helvétique détient déjà.

Le groupe, l’un des leaders mondiaux du secteur avec le français Lafarge, va également participer au placement privé (augmentation de capital auprès d’investisseurs institutionnels ciblés, ndlr) de 4 milliards de yuans (420 millions d’euros) du quatrième cimentier chinois Huaxin Cement.

Compte tenu de la participation de 39,9% que détient Holcim dans le cimentier chinois, le groupe helvétique va participer à hauteur de 1,6 milliard de yuans à cette opération, également financée par ses fonds propres.

Afin d’avoir les fonds suffisants à ces opérations, la direction de Holcim va organiser le 8 juillet une assemblée générale extraordinaire pour faire approuver par ses actionnaires une augmentation de capital d’environ 2 milliards de francs suisses.

Cemex Australia a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires de 1,63 milliard de francs suisses et un excédent brut d’exploitation de 273 millions de francs suisses, selon l’analyste Patrick Laager, de la banque Vontobel. «Avec cette étape importante, Holcim va renforcer sa position sur le marché du Pacifique», a-t-il estimé dans une note, ajoutant que le prix d’achat de Cemex Australia était «juste».

En Chine, l’augmentation de capital de Huaxin Cement permettra de financer deux nouveaux sites et ainsi d’augmenter la production de 38 millions à 55 millions de tonnes, a précisé l’analyste de Vontobel.

A l’ouverture de la bourse suisse, l’action Holcim reculait de 1,94% à 60,8 francs suisses, dans un marché en baisse de 1%.