Ce dernier avait infligé une amende de 74 millions d’euros il y a six ans, mais le groupe avait contesté la décision. «Notre recours contre l’amende était juste», a indiqué à l’agence AWP un porte-parole. Le cimentier st-gallois va désormais examiner le jugement et se réserve le droit d’entamer d’autres démarches. Holcim avait déjà constitué en 2002 des provisions se montant à 120 millions d’euros.

Le Tribunal de Düsseldorf a infligé au total une amende de 330 millions d’euros (503 millions de francs) à l’ensemble des groupes membres du cartel. C’est la moitié du montant prononcé par l’office allemand des cartels. Outre Holcim, HeidelbergCement, Schwenk, Lafarge et Dyckerhoff sont priés de passer à la caisse également.