Le 10 juillet, les actionnaires d’Holcim recevront un droit de souscription pour chaque action qu’ils possèdent. Pour onze droits de souscription, ils pourront acquérir deux nouvelles actions nominatives au prix de 42 francs par action. Par rapport au cours de clôture du 7 juillet, cela représente une baisse de 28,1%, a indiqué mercredi le groupe.

Les nouvelles actions seront cotées à la Bourse suisse à partir du 20 juillet. Elles donneront droit à l’intégralité du dividende 2009. Un consortium bancaire conduit par l’UBS a accepté de se charger de proposer les actions en souscription aux actionnaires actuels.

Pas d’amélioration

L’opération permet à Holcim d’accroître de 18% son capital-actions à 654,1 millions de francs, précise le groupe. Au total, 50 millions de nouvelles actions nominatives seront émises. Annoncée le mois dernier, l’augmentation de capital doit notamment financer le rachat de la filiale australienne de Cemex.

Holcim a par ailleurs donné des précisions sur la marche des affaires. De janvier à mai, aucun redressement fondamental de l’activité n’a été constaté. L’exercice 2009 s’annonce par conséquent difficile, a répété le groupe.

Plusieurs marchés connaissent encore des difficultés, notamment les Etats-Unis, l’Espagne et l’Europe de l’Est. En revanche, l’évolution des marchés a été favorable en Asie, notamment en Inde, et en Amérique latine. Grâce à son positionnement sur les marchés émergents, le cimentier a été en mesure de freiner la contraction de son résultat opérationnel EBITDA.