«Le retour à une croissance significative est attendu dans les prochains mois.» Cette phrase tirée du dernier commentaire mensuel de la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH) sur les statistiques des exportations de la branche, publié jeudi passé, traduit un optimisme certain. Elle rappelle aussi aux observateurs de la branche qu’ils doivent se montrer prudents face à cet indicateur aussi essentiel qu’imparfait, et à l’interprétation qui peut en être faite.

Lire aussi: Coup de mou dans la reprise horlogère en janvier