Hotelplan est touché de plein fouet par les conséquences de la pandémie de coronavirus et ne s’attend pas à une reprise rapide du marché. Le voyagiste détenu par Migros réagit en supprimant 170 postes en Suisse, a-t-il indiqué jeudi.

A l’échelle du groupe, jusqu’à 425 emplois seront supprimés, précise le communiqué. En outre, douze succursales sur la centaine que compte Hotelplan en Suisse seront fermées, elles passeront ainsi de 98 à 86 unités. Le voyagiste n’a pas souhaité préciser combien de postes seront supprimés en Suisse romande, mais a indiqué employer 1181 collaborateurs en territoire helvétique. Au total, le groupe compte 2277 employés.

Lire aussi: Triple peine pour les voyagistes

Ces mesures «douloureuses et inévitables» sont nécessaire pour s’adapter à long terme à la situation difficile du marché, selon Hotelplan.

Un plan social a été élaboré pour les personnes concernées en Suisse. En Allemagne, des négociations ont été entamées avec le comité d’entreprise de HHD. En Grande-Bretagne, le processus de consultation débutera dans les prochains jours.

Lire également: Les Suisses hésitent à partir à l’étranger