Taux plancher

HSBC touchée à Hongkong

Des clients ont pu acheter des francs à un prix hors marché. La banque enquête, les autorités monétaires également

HSBC touchée à Hongkong

La Banque nationale suisse (BNS) a provoqué des vagues jusqu’à Hongkong. Jeudi, l’annonce de la fin du taux plancher a secoué la place financière asiatique, et en particulier HSBC. Des clients de la banque, dont le «H» signifie «Hong­ Kong», ont pu acheter des francs en dessous du cours du marché, alors que la devise helvétique venait de s’envoler.

Selon Apple Daily et le Hong Kong Economic Journal, des achats ont pu être réalisés à 8,26 dollars de Hongkong sur le site internet de HSBC pendant près de deux heures, alors que le prix du marché était passé à près de 9 dollars. Un client aurait ainsi réalisé 20% de bénéfice en revendant immédiatement la devise sur le marché. Un autre a raconté avoir réalisé un gain de 4000 dollars (445 francs), à peu près le salaire mensuel des employées de maison, après avoir acheté pour 50 000 dollars de francs.

Les autorités aux aguets

HSBC a indiqué être en train d’«identifier les raisons de l’incident concernant le trading en ligne» du franc. Elle assure que son système fonctionne normalement. Il n’est pas encore établi si la banque pourra réclamer les gains ainsi réalisés. L’autorité monétaire de Hongkong a aussi réagi après le bond du franc. «Nous suivons les pratiques des banques et des courtiers», a-t-elle indiqué au South China Morning Post.

Publicité