marché

Huawei s'installe à la deuxième place des téléphones portables

Au premier trimestre, le fabriquant chinois a vendu bien plus d'appareils qu'Apple. Il prend la deuxième place, après Samsung, de manière durable, jugent les analystes. Les résultats d'Apple et Samsung sont à la baisse

Le chinois Huawei a vendu au premier trimestre beaucoup plus de smartphones qu'Apple, auquel il a ravi une nouvelle fois la deuxième marche du podium, toujours dominé par le sud-coréen Samsung, dans un marché mondial qui continue de décliner, selon le cabinet IDC.

«Le marché du smartphone continue d'être difficile (...), pourtant Huawei est parvenu à augmenter ses ventes de 50%, lui valant non seulement clairement la deuxième place en termes de parts de marché mais ce qui signifie également qu'il réduit l'écart avec le leader Samsung», a commenté Ryan Reith, analyste du cabinet IDC, cité dans le communiqué présentant ces résultats.

Ce nouveau classement – Samsung, Huawei, Apple – devrait «très vraisemblablement» demeurer pour tout 2019, a-t-il ajouté.

Déjà No 2, un temps seulement en 2018

Huawei, qui est lancé dans une offensive commerciale mondiale de grande ampleur et a déjà annoncé son intention de devenir numéro un du marché, avait déjà ravi sa deuxième place à Apple l'espace de quelques mois en 2018 avant que le groupe américain ne lui repasse devant en fin d'année.

Mais sur les trois premiers mois de 2019, Huawei a vendu 59,1 millions de smartphones, soit 19% de part de marché, contre 36,4 millions d'iPhone vendus par Apple, soit une part de marché de 11,7%. Avec 71,9 millions d'appareils vendus, Samsung détient à fin mars 23,1% du marché mondial.


A propos du controversé groupe chinois


310 millions de téléphones vendus en trois mois sur la planète

Au total, tous fabricants confondus, il s'est vendu 310,8 millions de smartphones entre janvier et mars, soit une baisse de 6,6% par rapport à la même période de 2018.

Une nouvelle fois, IDC relève le ralentissement économique chinois mais aussi une nette baisse du marché aux Etats-Unis, à mesure que les gens changent leurs appareils moins souvent qu'avant. Le cabinet pense aussi que les consommateurs attendent l'arrivée de la 5G (internet mobile ultra rapide) pour changer de terminal.


Les résultats d'Apple et Samsung: en baisse

Apple a annoncé mardi une baisse de 17% du chiffre d'affaires trimestriel tiré des ventes de ses iPhone, conduisant à un repli de son chiffre d'affaires total de 5% et de son bénéfice net de 16%.

Samsung a pour sa part annoncé – également mardi – une dégringolade de son bénéfice net au premier trimestre en raison d'une chute de la demande de ses produits phare dans un contexte de concurrence exacerbée.

Publicité