Huber+Suhner a vu son bénéfice net fondre d’un cinquième l’an dernier à 48,4 millions de francs. Le fabricant appenzellois de composants pour la connectivité électrique et optique estime avoir tiré son épingle du jeu malgré la récession économique.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a atteint 53,2 millions de francs, contre un montant record de 85,3 millions en 2008, a indiqué mardi la société établie à la fois à Herisau et à Pfäffikon (ZH). Le chiffre d’affaires, publié à la mi-janvier, a reculé de 17% pour s’inscrire à 631 millions.