Ce sont peut-être les vitrines les plus remplies de Baselworld. Au premier étage de la halle principale, les présentoirs d’Ice-Watch regorgent littéralement de montres. Une véritable explosion de couleurs. Contrairement à la majorité des autres marques présentes, l’entreprise belge bataille sur le segment d’entrée de gamme. Et, alors qu’elle n’a jamais caché les origines asiatiques de ses montres, elle caresse désormais l’ambition de produire des modèles estampillés Swiss made.

Lire aussi: Ice-Watch lance une montre Tintin