Les niveaux des loyers des bureaux situés dans les hypercentres de deux capitales romandes, à savoir Fribourg et Lausanne, devraient stagner lors du semestre en cours. C'est ce qui ressort de l'indicateur des loyers de bureaux (ILB). Cet instrument empirique de mesure des nouveaux baux est compilé par onze régies et deux spécialistes de l'immobilier, dont Colliers AMI, qui l'a créé. Seul l'hypercentre de Genève pourrait échapper à cette stagnation. A Fribourg et Lausanne, mais aussi à Neuchâtel, les entreprises se rabattent sur des quartiers voisins un peu moins centraux.

L'écart des prix entre les villes est substantiel. Pour le prix de 100 m2 très bien placés à Genève, vous pouvez en louer 235 sur la place Saint-François de Lausanne. Une surface comparable est disponible à la rue Saint-Honoré de Neuchâtel alors que vous en obtenez 329 près de la gare de Fribourg.