Environnement

Impact Hub rassemble ses forces suisses

Les cinq incubateurs helvétiques se regroupent sous une faîtière nationale. L’objectif de l’organisation est d’accélérer la transition vers une économie circulaire

Rassembler ses forces. C’est l’idée qui prévaut derrière le regroupement en une entité des cinq Impact Hub de Suisse annoncé lundi. Car, après avoir tissé au niveau local un réseau d’entrepreneurs soucieux d’améliorer l’empreinte environnementale et sociale de leurs activités, l’organisation veut porter des projets à l’échelle nationale. A commencer par celui de mener l’économie helvétique vers une logique circulaire, basée sur la réutilisation des ressources.

Lire aussi: Le hub romand de la prévoyance réorganise sa direction

«L’approche commerciale actuelle, fondée sur une augmentation continue des ventes, s’essouffle. Produire toujours plus toujours moins cher épuise non seulement les ressources, mais réduit aussi les marges des entreprises à néant», note Laurent Maeder. Il est le responsable de l’initiative Circular Economy Transition lancée l’automne dernier par l’organisation.

Impliquer les PME

En ligne de mire du programme, les PME, qui constituent l’un des principaux leviers identifiés par l’organisation. «Quand des grandes marques de sport ou d’ameublement s’emparent du concept d’économie circulaire en développant une paire de baskets à base de plastique recyclé ou en projetant un système de location d’armoires, peu importe leur intention, cela traduit un changement dans les attentes du consommateur. Et donc un marché à saisir pour des PME, qui peuvent ainsi potentiellement devenir des fournisseurs de ces grands groupes avec des solutions visant à cette réutilisation des ressources», poursuit Laurent Maeder. Des conférences et événements sont prévus au cours des mois à venir pour encourager les entrepreneurs à «changer leur modèle d’affaires».

Lire également: Amanda Byrde, femme d’impact

L’initiative se concrétise également sous la forme d’un incubateur de start-up dédié à la thématique, qui soutient 26 jeunes entreprises développant par exemple des couches compostables ou un système de lavage et livraison d’emballages réutilisables pour les établissements de vente à l’emporter. Le grand public est aussi sensibilisé par le biais de conférences, de projections, ainsi que d’ateliers sur le thème du zéro déchet. «L’ensemble de ces activités sera ensuite soumis à l’analyse des chercheurs de la fondation Sanu Durabilitas pour évaluer le programme et formuler des recommandations», précise Amanda Byrde, coprésidente d’Impact Hub Suisse.

La nouvelle faîtière regroupe désormais les cinq antennes helvétiques établies à Genève, Lausanne, Zurich, Berne et Bâle, totalisent 2000 membres et des espaces de travail collaboratif d’une surface totale de 7000 mètres carrés. Pour marquer le coup, des conférences sont prévues dans chaque antenne toute cette semaine. Au niveau mondial, le réseau compte une centaine d’espaces de travail collaboratif dans plus de 50 pays.

Publicité