Importante restructuration chez Implenia. Le groupe qui gère la construction du projet Alto Pont-Rouge à Genève, le chantier de l’Ecole hôtelière de Lausanne veut supprimer 2000 postes de travail d’ici à 2023 et licencier 750 personnes dans ce cadre. Dont 250 en Suisse.

Le poids lourd helvétique de la construction, basé à Dietikon (ZH), entend céder les 1250 autres emplois à «d’autres propriétaires», a-t-il indiqué mardi dans un communiqué. Il a dans ce cadre mis à la vente ses activités dans le génie civil, dans la construction de routes, de voies d’eau ou de chemins de fer, en Suède, en Norvège, en Autriche et en Roumanie notamment. Ces mesures doivent engendrer des économies de 50 millions de francs par an d’ici à 2023 ainsi qu’une réduction d’un cinquième de ses actifs.