Industries ou services, des entités chinoises par dizaines

En Suisse fourmillent déjà plusieurs dizaines d’entités chinoises ou en mains chinoises.

Dans l’industrie, les implantations d’entreprises se concentrent surtout dans le solaire. Dans le sillage de Suntech Power, à Schaffhouse, ont débarqué LDK Solar, Trina Solar, Yingli Green Energy ou encore Jinko Solar. Dans d’autres secteurs industriels, il y a Baoshida (Swissmetal), Jinsheng (unité textile d’OC Oerlikon, ex-Saurer) ou Yuanda Europe, à Zoug, spécialisée dans les enveloppes de bâtiments. Enfin, et bien sûr, l’horlogerie compte aussi sa poignée de présences chinoises. Ici, ce sont les reprises qui prédominent (lire ci-dessous).

Dans le domaine technologique au sens large, la Suisse recense, pour le secteur des télécoms, ZTE et Huawei. A signaler aussi, la présence du média CCTV et du fabricant Lenovo.

Pour finir, le secteur des services compte des dizaines de sociétés et de conseillers spécialisés dans l’assistance à l’implantation et aux échanges, comme la China Business House, à Neuchâtel. Plusieurs sociétés de participation sont également recensées. Dans le négoce, Addax Petroleum appartient à Sinopec depuis 2009. Et dans l’hôtellerie, l’Europäischer Hof Hotel Europe est en mains d’un multimillionaire chinois depuis 2011. Egalement dans le canton d’Obwald, le Frutt Lodge & Spa a été racheté fin 2012.