Impossible ces dernières semaines de se détourner du sujet de l’inflation tant il occupe et préoccupe les investisseurs de toutes les classes d’actifs. Il est donc urgent de dessiner la direction de l’inflation, répondre aux hésitations et calmer l’appréhension. En effet, l’inflation, malgré sa propriété artificielle de réduction de la dette, est source de destruction de valeur et de pouvoir d’achat. Parler d’un agrégat d’inflation globalisé n’est pas approprié. La hausse des prix doit en effet se distinguer entre les actifs financiers ou immobiliers, les biens ou les services de consommation et les diverses régions. La décomposition des pressions sur les prix à la consommation permet ainsi d’identifier leur origine et le caractère durable de nature ou non à désancrer les anticipations d’inflation des marchés financiers.