Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Au moment où les Etats-Unis et l’Union européenne (UE) traitent ouvertement la Chine de rivale stratégique, l’Inde joue la carte occidentale à fond. Dans une toute nouvelle démarche, elle s’allie avec l’Union européenne (UE) pour mettre en place un programme de financement d’infrastructures dans le monde. Le modèle: la nouvelle Route de la soie, aussi connu sous le nom de «Belt & Road Initiative» (BRI), un projet cher au président chinois Xi Jinping. Depuis 2013, Pékin finance routes, rails, ports et aéroports, énergie et télécommunications dans une centaine de pays, y compris des Etats membres de l’UE. L’Inde, elle, boude le programme chinois.

Lire aussi: Face à la Chine, Inde et Etats-Unis sont «sur la même longueur d’onde»