Le 26 septembre, le peuple suisse sera appelé à se prononcer sur l’initiative 99% des Jeunes socialistes. Ce texte prévoit d’imposer les revenus du capital, supérieurs à un certain montant, à hauteur de 150%. Selon ce principe, dans les cas visés par l’initiative, un contribuable qui gagnerait 100 francs serait taxé sur 150 francs, les 50 francs supplémentaires constituant un revenu fictif.

Les initiants n’ont pas défini le champ précis des revenus concernés. Ils évoquent toutefois les dividendes, les intérêts, les loyers et les gains en capitaux. Seules trois exceptions sont envisagées, à savoir les rentes des 2e et 3e piliers ainsi que la valeur locative.