Les ascenseurs n'échappent pas aux objectifs de réduction de consommation d'énergie. Le groupe américain Otis a récemment présenté un nouveau système, dénommé ReGen Drive. Il s'agit d'une interface de gestion du moteur à variation de fréquences dites «régénératives». Il permet de récupérer le trop-plein d'énergie lorsque l'ascenseur descend à plein (le poids entraînant le moteur) ou au contraire lorsqu'il monte peu chargé (le contrepoids entraînant la cabine). Le surplus énergétique est restitué au réseau électrique de l'immeuble. Cette énergie peut alors être mise à la disposition d'autres équipements tels que l'éclairage.

«Produit respectueux de l'environnement, il permet de réduire la consommation d'énergie jusqu'à 75%», affirme la société dans un communiqué de presse. Le système vient d'obtenir le label «Eco-innovation» à l'occasion du Salon Energissima qui s'est tenu à Fribourg au mois d'avril, ville où se trouve le siège d'Otis pour la Suisse. «Dans un bâtiment de vingt étages, un ascenseur de 1275 kilos effectuant 300000 trajets par an à la vitesse de 1,6 mètre par seconde, voit sa consommation passer de 12845 kWh à 3261 kWh, s'il est équipé du système ReGen Drive», poursuit l'entreprise.

M2 à Lausanne

«En Suisse nous avons vendu une cinquantaine d'installations, note Rolf Tschannan, directeur de la stratégie, des produits et des services pour la Suisse. Certains appareils du M2 à Lausanne sont équipés par ce système.»