Eolienne

- Un nouveau type d'éolienne de petite taille (2 mètres de haut pour un diamètre de 1,60 mètre) connaît un succès grandissant. Pouvant être installée sur le toit d'une villa, cette éolienne à axe vertical fonctionne même avec très peu de vent. Elle permet de fournir, en partie en tout cas, l'électricité d'une habitation. Commercialisée en Suisse par la société Soprogaz à Morges, cette éolienne est en test à Aubonne et équipera prochainement un quartier d'habitations à Vufflens. A Paris, plusieurs kiosques à journaux possèdent déjà ce type d'éoliennes, qui ont l'avantage d'être silencieuses. L'électricité produite, moyennant un convertisseur, peut être utilisée et réinjectée dans le réseau ou stockée dans des batteries.

Vidéoprojecteur

- Au CEO Summit Show, une réunion d'utilisateurs professionnels organisée par Microsoft, Bill Gates a présenté un système innovant capable de transformer un mur en écran interactif. L'image est créée par un vidéoprojecteur sur une plaque de plastique transparent que l'on pose sur un mur ou sur n'importe quelle surface uniforme. Trois faisceaux laser à infrarouge balaient la surface et une caméra, qui en suit la réflexion sur la surface, repère quand ces rayons sont interceptés. Un ordinateur, équipé du logiciel Plex, analyse ces informations et en déduit quels sont les mouvements de la personne devant le mur-écran.

Biocarburant

- Mise au point à l'Institut Lavoisier du CNRS, le MIL-101est capable de séquestrer, à température ambiante, d'énormes quantités de dioxyde de carbone (CO2), l'un des principaux gaz à effet de serre. Un mètre cube de ce matériau poreux à l'extrême est capable de contenir jusqu'à 400 mètres cubes de CO2. Cette poudre qui à l'avantage d'être dénuée de toute toxicité pourrait notamment servir de filtre pour réduire les émissions polluantes des véhicules, qu'il s'agisse du CO2 ou des oxydes d'azote (NOx), également présents dans les gaz d'échappement.

Nomination

- Benoît Dubuis, cofondateur de l'incubateur et du fonds de démarrage Eclosion, a été nommé président de l'association BioAlps qui œuvre à la promotion, au niveau régional, national et international, du secteur des sciences de la vie en Suisse occidentale. Jean-Claude Villettaz, actuel vice-président de la recherche et du développement de la HES-SO Valais, vient renforcer le comité. Par ailleurs, les acteurs industriels pourront désormais être intégrés dans l'association.