Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

Technologie

Intel rachète la start-up lausannoise Composyt Light Labs

Le géant américain a été séduit par les lunettes connectées de la société issue d’un laboratoire de l’EPFL. Le montant du rachat n’a pas été dévoilé. Les quatre fondateurs restent dans la société et Intel va ainsi s’implanter à Lausanne

L’américain Intel rachèteune start-up lausannoise

Technologie Les lunettes connectées de Composyt ont séduit le groupe informatique

Le groupe américain Intel a racheté la société lausannoise Composyt Light Labs. Deux phrases laconiques sur le site internet de la start-up de l’EPFL confirment l’information. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

La start-up, issue du laboratoire des dispositifs photoniques appliqués, s’est formellement constituée en société anonyme en juillet 2014 et a signé le contrat de vente à la fin de l’année. «C’est vrai que tout s’est passé très vite, confie Mickaël Guillaumée, cofondateur de la société avec David Ziegler, Eric Tremblay et Christophe Moser. Nous cherchions des investisseurs, des partenaires, et l’intérêt était vraiment très fort. Nous avons également eu la chance de pouvoir partir très tôt aux Etats-Unis grâce au soutien de Venture Kick.»

Jusqu’à présent, l’équipe d’ingénieurs a travaillé sur des lunettes connectées. Leur procédé a l’avantage de diffuser de l’information en surimpression sur un champ de vision de 40 degrés, et cela sur n’importe quelle paire de lunettes de vue, expliquaient les dirigeants dans Le Temps au mois de septembre.

Les quatre fondateurs restent

«Les quatre fondateurs vont rester dans l’entreprise pour poursuivre l’aventure. Intel s’implantera ainsi à Lausanne et probablement que le nom Composyt Light Labs disparaîtra», précise Mickaël Guillaumée, qui ne peut s’exprimer sur les développements à venir de la technologie sous les couleurs du géant américain. Dans un mail adressé à notre journal, la porte-parole d’Intel, Cara Walker, explique que cette acquisition offre à Intel une équipe de pointe et leur permettra de progresser dans la prochaine génération d’appareils connectés.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)