Il y a d’abord les sceptiques; ils refusent le vaccin contre le Covid-19. Ensuite, les pragmatiques. Ils respectent le fait que certains groupes sont prioritaires pour se faire inoculer et attendent leur tour. Enfin, il y a les impatients ou les craintifs. Ils ont peur du virus qui a déjà infecté près de 82 millions de personnes et en a tué près de 2 millions dans le monde. Cette catégorie ferait tout pour accéder à la dose salvatrice, y compris l’acheter à prix d’or, y compris sur le marché noir, au risque de se faire berner par des contrefaçons aussi dangereuses qu’inefficaces.

Lire aussi: Mais combien coûte un vaccin?