Des notifications parfois peu compréhensibles, une implication accrue de la part d’Apple et de Google et des utilisateurs parfois désemparés. Lancée officiellement le 25 juin dernier, l’application de traçage des contacts SwissCovid continue à progresser: 2,34 millions de téléchargements, 1,63 million d’utilisateurs et 410 codes covid saisis ces sept derniers jours. Mais cela ne se passe pas sans souci. On l’entend autour de nous, on le lit sur les réseaux sociaux: certains messages diffusés par l’app ne sont pas clairs. Ce n’est pas la faute des développeurs de SwissCovid, mais bien d’Apple. Voici des explications pour comprendre ce que nous dit notre téléphone.

Lire aussi: SwissCovid: je télécharge, oui ou non? Huit questions et une réponse

Il y a d’abord cette notification, que reçoivent de nombreux utilisateurs d’un iPhone. Chaque semaine, ils voient le message suivant s’afficher sur l’écran: «Votre appareil a identifié X (X étant un chiffre comme 3, 5 ou 10) exposition potentielle cette semaine et l’a transmise à SwissCovid». Cette notification suscite légitimement l’inquiétude d’utilisateurs qui, souvent, téléphonent au support technique de SwissCovid pour savoir ce qu’ils doivent faire.

Lire également: Pourquoi SwissCovid recule: des pistes pour comprendre

Message à oublier

La réponse? Rien. Avec cette notification, Apple indique seulement qu’au moins une personne a été croisée la semaine précédente et qui était porteuse du virus. Mais comme SwissCovid recalcule deux fois par jour les potentiels contacts à risque, la même rencontre apparaît plusieurs fois. Et il ne s’agit pas de personnes avec qui l’on a passé 15 minutes ou plus et qui se trouvaient à 1,5 mètre de soi, ou moins, mais uniquement un échange de contact via Bluetooth, y compris dans un rayon de 10, 20, voire 30 mètres autour de soi. Cette notification n’indique ainsi absolument pas que l’on a couru le risque d’être infecté. Il ne faut donc pas tenir compte de ce message. Le site web de l’OFSP est clair à ce sujet.

A noter que cette notification est envoyée par le système iOS de l’iPhone, et non pas par l’app SwissCovid. Ce message portant à confusion est affiché sur les iPhone équipés de la version 13.6 du système iOS. Aujourd’hui, la version 13.7 d’iOS est disponible: il est vivement recommandé de la télécharger pour ne plus être confronté à cette notification.

App bloquée

Il est aussi possible que l’utilisateur reçoive la notification suivante: «Synchroniser l’application. Ouvrez l’application afin de comparer la liste des ID aléatoires déclarés». Ce message provient de SwissCovid et signifie que l’application s’est bloquée pour une raison ou une autre, essentiellement avec la version 13.5 d’iOS. En cliquant sur la notification, elle se débloque toute seule.

Avec la version 13.7 d’iOS est apparue une nouveauté importante dans les réglages de l’iPhone: le menu «notifications d’exposition». Apple – Google proposera dans les prochains jours le même service dès la version 6 d’Android – s’implique davantage dans la lutte contre le virus en proposant une sorte de couche logicielle de base pour les apps de traçage. En théorie, cette nouveauté doit surtout faciliter la vie des services de santé dans d’autres pays, notamment aux Etats-Unis. Cette fonctionnalité, qui s’appelle «Exposure Notification Express» ne sera pas disponible en Suisse et en Europe, où des applications nationales ont été lancées.

Lire encore: SwissCovid est utile, mais pourrait l’être davantage encore

Suisses concernés

Mais cela concerne aussi, indirectement, les Suisses. Si vous ne possédez pas SwissCovid, vous pouvez la retrouver en cliquant, au sein de votre iPhone, sur «réglages», puis «notifications d’exposition», puis «aucune région active», puis «ajouter une autre région», «continuer», «Suisse» et enfin «ouvrir l’App Store».

A noter qu’à elle seule, la version 13.7 d’iOS ne contient pas d’app de traçage: si l’on veut utiliser SwissCovid (qui demeure bien sûr utilisable sur base volontaire), il faut télécharger puis activer cette app.

Nouvelles fonctions

Le menu «notifications d’exposition» de la version 13.7 de iOS offre par ailleurs de nouvelles fonctionnalités. D’abord, il est possible de désactiver les notifications d’exposition: cela permet de suspendre SwissCovid, par exemple dans un cadre professionnel très exposé aux malades. Cette désactivation est déconseillée pour le reste de la population. De plus, au sein du menu «notifications d’exposition» se trouvent deux boutons: «consulter les expositions dans l’app» et «partager un diagnostic dans l’app SwissCovid». Les deux vous redirigent simplement vers SwissCovid. Enfin, le bouton «alertes de disponibilité» indique la disponibilité d’applications analogues à SwissCovid lors de vos voyages. Ce bouton n’est pas nécessaire si cette app est installée.