Depuis ce vendredi, la bourse suisse compte une nouvelle société cotée. Avec le symbole SRCG, Sunrise a réalisé aujourd’hui la plus grosse entrée en bourse depuis 2006. Introduite au prix de 68 francs, l’action valait aux alentours de midi 72.60 francs, après un pic à 73.05 francs.

Désormais, Sunrise est valorisé à quelque 3,1 milliards de francs. A titre de comparaison, la capitalisation boursière de Swisscom, son principal concurrent, est de 28,2 milliards de francs. Vers midi, l’action de Swisscom était en baisse de quelque 1% à 539 francs, alors que l’indice SMI reculait de 0,13%.

Avec cette opération, Sunrise a levé quelque 2 milliards de francs, de l’argent qui servira principalement à réduire sa dette. L’introduction en bourse s’accompagne de changements au niveau du capital. Le fonds d’investissement britannique CVC, qui détenait auparavant 92% du capital de Sunrise, devrait à terme ne contrôler qu’entre 25 et 35% du capital, en fonction des options qui seront ou non activées. CVC a prévu de rester à moyen terme actionnaire de Sunrise.

«Forte demande»

«L’offre initiale a été sursouscrite pour plusieurs fois son montant, en raison de la forte demande des investisseurs institutionnels suisses et internationaux ainsi que des clients privés», a souligné Sunrise dans un communiqué publié plus tôt. L’opérateur prévoit une option de surallocation de 4,1 millions de titres supplémentaires.

Selon Sunrise, «l’entrée à la bourse SIX illustre l’engagement à long terme de Sunrise envers le marché suisse et s’inscrit dans sa stratégie: investir dans des réseaux mobiles et fixes de premier ordre, dans le service à la clientèle et des produits innovants».