Planète finance

Investir local (ou pas)

La start-up Neighborly Corp a tenté de mettre le marché des obligations municipales américaines à la portée des petits épargnants. Pourquoi cette bonne idée n'a pas rencontré son public

Neighborly Corp voulait permettre à tout individu d’investir dans des obligations de municipalités américaines. Avec deux propositions fortes pour «disrupter» ce marché de 3800 milliards de dollars, croyait la start-up basée à San Francisco. La première consistait à s’inspirer des plateformes de financement participatif (crowdfunding) pour permettre d’investir de petits montants, au lieu du minimum légal de 5000 dollars par lot. Cela devait élargir le nombre d’acheteurs au-delà des professionnels de l’investissement qui le dominent actuellement.

Lire aussi: L’investissement d'impact cherche à mesurer son efficacité