Privilèges

Invitations VIP: le grand malaise des politiciens

Il devient toujours plus difficile pour les élus d’accepter invitations, réceptions et autres avantages par crainte d’être soupçonnés de corruption. Un climat qui pousse les partenaires d’événements à se montrer plus prudents. Enquête

Des projections ouvertes à tous sur la Piazza Grande. Mais des verrées entre invités triés sur le volet. Le Festival de Locarno a une réputation d’événement grand public serti de petits privilèges. Des spécialistes du cinéma, mais surtout des personnalités du monde de la culture, de la politique ou des affaires se donnent rendez-vous dans des soirées privées, loin des grands écrans. Au cœur de l’été, la question des invitations revient sur le devant de la scène. Le cadre décontracté des festivals a longtemps séduit des politiciens qui veulent se montrer et nouer des contacts. Mais ces derniers sont toujours plus nombreux à choisir de rester chez eux.

Lire aussi notre éditorial: Le défi de la transparence