iPad et MacBook boycottés en Chine

Rayés de la liste pour des raisons de sécurité, dix produits Apple ne figurent plus parmi les fournitures pouvant être achetées avec de l’argent public chinois, a rapporté mercredi Bloomberg. Une première mouture de cette liste, distribuée en juin aux agences gouvernementales par la Commission nationale du développement et de la réforme, comprenait les produits d’Apple. Selon Bloomberg, la liste d’où Apple a été exclue – mais où sont présentes les sociétés américaines Dell et HP – est diffusée aux sections du Parti communiste chinois, aux ministères et aux organes gouvernementaux locaux. Après Microsoft et les éditeurs d’antivirus Symantec et Kaspersky, Apple est la dernière entreprise américaine visée par la Chine.