Que feriez-vous si on vous proposait 10 000 francs pour votre dossier médical? C’est la somme que font miroiter certaines start-up proposant de faciliter la vente de données médicales à des pharmas ou des organismes de recherche. Ce n’est pas interdit en Suisse. J’ai donc décidé de tester ce que ces start-up ont vraiment à offrir, en échange de mon propre dossier médical.

Première étape: constituer mon dossier médical électronique. C’est l’affaire de dix minutes chez un participant au réseau MonDossierMedical.ch – les HUG en l’occurrence. Quelques jours plus tard, j’ai accès en ligne à l’intégralité de mon historique de soins à Genève depuis 1995.