Tabac

Japan Tobacco sabre ses effectifs à Genève

Le cigarettier, qui va supprimer un quart de ses effectifs à Genève, se donne trois ans pour restructurer son siège international afin de «rester compétitif». Parmi les 268 emplois menacés, certains seront délocalisés vers l’Europe de l’Est et l’Asie

L’information avait été révélée la semaine dernière par l’hebdomadaire GHI, elle a été confirmée lundi par Japan Tobacco International (JTI). Le cigarettier japonais va supprimer 268 des quelque 1100 postes de son siège genevois et mener une vaste restructuration qui «pourrait s’échelonner sur une période de trois ans», a indiqué JTI au Temps. «Cette annonce fait suite à une analyse approfondie de l’ensemble des activités de l’entreprise au cours des dix-huit derniers mois visant à optimiser ses ressources et lui permettre de rester compétitive, a-t-il poursuivi. Au terme de cette réorganisation, il est prévu que près de 900 employés soient présents au siège de Genève.»

Lire aussi: Japan Tobacco pourrait licencier à Genève