«Nous savons déjà qu’un certain nombre de projections ont été légèrement révisées à la hausse, confirmant que nous avons probablement dépassé, pour de larges pans de l’économie, la période de chute libre qui a marqué le dernier trimestre 2008 et le premier trimestre de cette année», a déclaré M. Trichet.

«Nous devons rester prudents et il n’est pas exclu que nous ayons devant nous une route cahoteuse», a-t-il cependant ajouté, à l’issue de la réunion bimestrielle du G-10 au siège de la Banque des règlements internationaux (BRI) à Bâle, la «banque centrale des banques centrales».