Il y a bien sûr, en surface, le contrat à 10 milliards de dollars (9,78 milliards de francs) attribué le 25 octobre 2019 par le Pentagone à Microsoft, alors qu’Amazon était le favori. Mais il y a surtout une haine profonde entre Jeff Bezos et Donald Trump. Le premier, fondateur et directeur d’Amazon, déteste la politique du président américain. Ce dernier jalouserait Jeff Bezos, l’homme le plus riche de la planète.