La semaine dernière, en plein cœur de l’été, Gerofinance-Dunand a officialisé le rachat de Régie du Rhône à Genève. Cette acquisition, la plus importante jamais réalisée par le groupe (mais dont le montant n’est pas communiqué) propulse l’entité genevoise au rang de leader romand du secteur des régies immobilières. «Etre numéro un n’a jamais été notre objectif», précise son président, Jérôme Félicité, à la tête d’un groupe qui passe d’environ 450 à 600 collaborateurs et de 500 à 900 millions de francs d’état locatif.

Lire aussi: Immobilier: le mécanisme d’une nouvelle crise