Pour les marques horlogères suisses, l’univers du jeu vidéo fait encore largement figure de terra incognita. Rares sont celles à y avoir tenté une incursion, le plus souvent par le biais de logos affichés dans des simulations sportives. On pense par exemple à TAG Heuer, qui s’était associée en 2017 au jeu de course Gran Turismo Sport, sorti sur la PlayStation 4 de Sony.

Mais ces dernières semaines, plusieurs communications laissent entrevoir un changement d’attitude par rapport à ce médium. Le 28 mai, Hamilton (Swatch Group) annonçait que le héros du sixième épisode du jeu de tir à succès Far Cry (Ubisoft) porterait l’une de ses montres lors de sa lutte contre le dictateur de l’île imaginaire de Yara.