L’administration Biden héritera d’une économie en récession et des inégalités qui ne cessent de se creuser. Début octobre, le Fonds monétaire international (FMI) estimait que le produit intérieur brut (PIB) américain allait régresser (-4,3%) en 2020, alors qu’il avait progressé de 2,2% l’an dernier. Autre indicateur: le taux de chômage atteindra cette année la barre des 9%. En 2019, il était de 3,9%. Le choc est principalement dû à la pandémie de Covid-19, mais l’économie américaine montrait déjà des signes de faiblesse avant la crise sanitaire. En début d’année, les économistes évoquaient la fin d’un cycle. En août dernier, le FMI rappelait que la première puissance économique mondiale comptait 38 millions de pauvres en 2018 et que, depuis, la situation n’a fait que se dégrader. Tel est le contexte dans lequel le nouveau président sera appelé à agir alors que le Covid-19 continue de faire des ravages. Voici six chantiers urgents qui attendent Joe Biden et sa vice-présidente, Kamala Harris.