Après avoir atteint un point bas de 6833 dans la journée, le marché suisse clôture sur une note inchangée grâce à la reprise du Dow Jones sur les premiers échanges. Certains investisseurs considèrent qu'il est encore trop tôt pour prendre de nouvelles positions, d'autres qu'il est déjà trop tard. Les prévisions alarmistes d'un analyste faisant état d'un crash du Dow Jones cette semaine ne font rien pour arranger les choses et provoquent des inquiétudes dans le marché.

Parmi les blue chips, Roche se replie de 0,7% à 132. Les autorités suisses donnent leur feu vert à la commercialisation de son traitement contre l'hépatite C Pegasys. Il s'agit de la première homologation d'un médicament, une victoire symbolique pour le géant bâlois. Le Pegasys était initialement considéré comme l'un des plus importants lancements de cette année, dans un contexte de faible croissance des ventes dans la division pharmaceutique du groupe. Cependant, la FDA américaine a demandé en avril des informations supplémentaires sur les tests cliniques. Des demandes d'autorisation sont en cours dans l'Union européenne, au Canada et au Brésil.

Dans un autre registre, Swissair affiche une légère progression de 0,4% à 133. Le conseil d'administration de la compagnie belge Sabena approuve un plan de restructuration qui permettra au transporteur d'utiliser des plus petits porteurs comme ceux du brésilien Embraer ou du canadien Bombardier, de vendre certains actifs (sont cités deux hôtels à Bruxelles ainsi qu'une filiale active dans la restauration) et de procéder à la suppression de 2000 emplois.

De son côté, Kudelski (-3%) se déclare prêt à émettre de nouvelles actions pour un montant de près de 1 milliard de dollars (25% de son capital) afin de soutenir l'offre d'achat d'Echostar Communications sur Hughes Electronic.

Temenos à la hausse

Echostar étant son principal client, le succès de cette acquisition pourrait permettre au groupe romand d'augmenter son bénéfice par action de 40%. Hughes Electronics est détenu à hauteur de 30% par General Motors, qui dispose ainsi d'un droit de veto sur une éventuelle cession d'actifs.

Parmi les valeurs secondaires, Temenos grimpe de plus de 10% à 21 points. Le titre bénéficie d'une recommandation d'achat accompagnée d'un objectif de cours de 25,8 dans un horizon à douze mois. L'analyste s'appuie sur la position de leader de Temenos dans son secteur, la qualité exceptionnelle de ses partenaires et sa croissance nettement plus forte que le marché.

La société, qui fabrique des logiciels pour les banques, a été introduite en Bourse le 26 juin à un prix d'émission de 23 francs. Temenos prévoit de doubler ses ventes durant l'exercice en cours à quelque 120 à 125 millions de dollars. Les coûts de sa récente IPO devraient peser sur le bénéfice net, attendu à 11 millions de dollars, en légère hausse par rapport aux 8,6 millions de dollars l'an passé. La société publie ses résultats aujourd'hui.

Dans le segment du Nouveau Marché, Actelion, en progression de plus de 1%, publie des résultats trimestriels conformes aux attentes. La société devrait connaître la décision du panel de la FDA sur son médicament Tracleer vendredi.