Au cours d'une séance marquée par l'échéance des options, le marché suisse campe sur ses positions à 8251,9 (–0,1%). La semaine prochaine, l'indice SMI devrait disposer des ressources nécessaires pour s'attaquer victorieusement à la marque des 8300 points. Parmi les blue chips, Swatch Group progresse de 2,4% à 2568, très optimiste avant la publication de ses résultats semestriels prévue lundi. Les analystes tablent en général sur un chiffre d'affaires compris entre 1,96 et 2 milliards de francs (1,617 milliard au premier semestre 1999) et un bénéfice net compris entre 210 et 248 millions de francs (139 millions au premier semestre 1999). La société devait initialement annoncer ses résultats le 29 août.

Aux pharmaceutiques, Novartis se montre prudent à la veille de la publication de ses résultats semestriels. Selon les analystes, le chiffre d'affaires devrait atteindre 18,4 milliards de francs et le bénéfice net devrait rester quasiment inchangé, 3,71 milliards de francs durant les six premiers mois de l'année. Le titre campe sur ses positions à 2635.

Pour sa part, Roche annonce que des chercheurs de la société islandaise deCODE Genetics sont parvenus à établir le «séquençage» d'un gène d'une des formes communes de la maladie d'Alzheimer. Cette découverte constitue une étape décisive vers l'identification d'un gène et de ses variantes liées à la maladie, selon le groupe bâlois. Roche compte utiliser cette recherche dans le cadre du développement de nouvelles méthodes de diagnostic et des traitements. Après l'important recul enregistré la veille, le titre se redresse en cours de séance, avant de terminer au niveau de la veille à 15 705.

Dans le compartiment des financières, Swiss Life ne souhaite pas commenter les rumeurs selon lesquelles elle figurerait parmi les candidats potentiels au rachat de l'assureur britannique non coté Scottish Provident. Cette opération est évaluée à quelque 1 milliard de livres et devrait être conclue mi-septembre. Swiss Life précise cependant que l'expansion à l'étranger constitue l'un de ses objectifs dans un contexte de saturation en Suisse. Les marchés ciblés par la compagnie sont la Grande-Bretagne, l'Allemagne, les Pays-Bas, la France, l'Italie et l'Espagne. Swiss Life, qui a inscrit un point haut de 1419 le 14 juillet dans le sillage de rumeurs de rachat par La Fondiaria, termine la séance sur une note quasiment inchangée à 1297. Parmi les valeurs secondaires, Gretag Macbeth progresse de plus de 4% à 1136, après avoir annoncé une progression de 19,5% de son bénéfice net au cours du premier semestre 2000. La société prévoit d'atteindre ses objectifs financiers dans l'exercice en cours. Le lancement de nouveaux produits et les contrats signés avec des sociétés de renommée, telles Agfa, Xeros ou Imation, porteront leurs fruits durant la seconde moitié de l'année. Gretag Macbeth est active dans le domaine de la production et de la distribution de logiciels destinés aux arts graphiques.