Le marché suisse reculait quelque peu mardi, alors que les financières étaient ébranlées par la résurgence des craintes relatives aux taux d'intérêt outre-Atlantique, après les commentaires du président de la Réserve fédérale de Richmond. De surcroît, les investisseurs portent leur attention sur les marchés allemand et français en quête de valeurs des secteurs Internet et médias, dont le marché suisse est quasiment dépourvu, après l'annonce de la plus grande fusion de tous les temps entre Time Warner et America Online. L'indice SMI clôture en repli de 0,4% à 7420,10 points. D'un point de vue technique, l'indice SMI dispose d'un solide support situé à 7410 points.

Aux pharmaceutiques, Roche recule de près de 1% à 18 900 points à l'avant-veille de la publication de ses ventes en 1999, qui devrait avoir lieu avant l'ouverture de la Bourse. Selon les estimations des analystes, le chiffre d'affaires du groupe devrait augmenter de 10% à quelque 27 milliards de francs durant l'exercice 1999. Durant le quatrième trimestre, la division pharmaceutique devrait connaître une croissance de 17%. Les campagnes de publicité aux Etats-Unis devraient avoir stimulé le chiffre d'affaires du traitement contre l'obésité Xenical. A noter par ailleurs que le médicament contre la grippe de Roche, le Tamiflu, a plus de succès que le Relenza de Glaxo Wellcome. Il faut souligner que le traitement du groupe britannique n'est pas remboursé en Grande-Bretagne, où le gouvernement a conseillé aux médecins de ne pas le prescrire. Cependant, alors que l'épidémie de grippe atteint d'immenses proportions outre-Manche, Glaxo Wellcome a demandé aux autorités de reconsidérer leur position. Pour sa part, Novartis se replie de 1,4% à 2281 points. Selon les rumeurs en vigueur actuellement, le directeur de la division pharmaceutique, Jerry Karabelas, serait sur le point de démissionner.

Aux cycliques, ABB s'apprécie près de 2% à 193,25 grâce à une recommandation d'achat assortie d'un objectif de cours de 240 dans un horizon à douze mois. Le titre a franchi la marque des 200 en cours de séance.

Au sein des valeurs secondaires, Valora progresse de près de 1% à 446 points. La division Kiosque du groupe annonce un accord de coopération avec le détaillant helvétique EPA. Les deux sociétés donneront des détails sur cette opération aujourd'hui, précisant qu'elle concernera «un segment du marché intéressant». Dans le segment du nouveau marché, Card Guard s'apprécie de 10% à 36,2 points. La société israélienne annonce que son chiffre d'affaires a progressé de 111% en 1999 à 1,7 million de dollars. De surcroît, les commandes de l'exercice en cours s'élèvent à 12 millions de dollars, ce qui s'avère également supérieur aux prévisions. Le titre est coté sur le nouveau marché suisse depuis novembre 1999. Card Guard, qui fabrique des appareils de mesure portables utilisés dans le stockage et l'évaluation des données sur les maladies du cœur et des poumons, va introduire une nouvelle ligne de diagnostics prénataux cette année.