Le marché suisse progresse en milieu de semaine, l'important recul du bon Roche en cours de séance étant largement compensé par les très bonnes performances des bancaires et de Nestlé.

L'indice SMI termine la journée en hausse de 0,8% à 8318,4 points. Il est soutenu par la publication d'un indice des prix à la consommation conforme aux prévisions aux Etats-Unis. Après avoir touché un point bas de 15 980 dans la matinée, le bon Roche clôture sur un repli limité à 0,7% à 16 390 à la veille de la publication des résultats semestriels de la société. Au mois de juin, le groupe avait mis en garde le marché, soulignant que le chiffre d'affaires de la division pharmaceutique serait inférieur aux attentes des analystes en raison de sa performance aux Etats-Unis et des ventes quasiment inchangées de son traitement contre l'obésité Xenical. Cet avertissement explique le scepticisme des investisseurs avant l'annonce des chiffres.

De son côté, SGS grimpe de plus de 3% à 2870. Le président du conseil d'administration du groupe, Max Amstutz, déclare qu'Internet et le commerce électronique représentent une belle opportunité pour la SGS. Plus ce type d'activité se développera, plus la demande de qualité sera importante.

Dans ce contexte, SGS pourrait s'allier un jour avec une grande compagnie d'assurances. Pour ce qui est de la croissance du groupe, Max Amstutz estime que l'objectif de 10% par année ne pourra être atteint qu'en procédant à des acquisitions.

Belle progression pour Distefora

Pour sa part, Swisscom recule de 1,65% à 535. Le groupe de télécommunication annonce qu'il prévoit d'offrir à ses clients un accès à Internet utilisant la technologie ASDL (Asymetric Digital Suscriber Line) au mois d'octobre. Ce procédé, basé sur le protocole Internet, permettra d'accélérer les transmissions à 256 (pour 69 francs par mois) ou 512 kbits (pour 114 francs par mois) par seconde. Le service sera disponible d'abord à Zurich, Genève, Bâle, Berne, Lausanne, Lucerne et Saint-Gall, avant d'être étendu à l'ensemble du pays. A partir de 2001, le réseau sera développé et des vitesses de transmission plus rapides seront offertes.

Parmi les valeurs secondaires, Distefora poursuit son rally et progresse encore de plus de 7,1% à 407. Sa filiale allemande Ision a annoncé une perte nette de 4,8 millions de francs suisses. Ision devrait contribuer à hauteur de 70% au chiffre d'affaires de Distefora durant l'exercice en cours. Ision prévoit de publier un bénéfice au cours des troisième et quatrième trimestres.

La société a procédé récemment à l'acquisition du britannique MCIS. Fondée en 1996, l'entreprise emploie actuellement 15 collaborateurs et dispose de 250 clients.

En 2000, MCIS devrait enregistrer un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros (1,2 million en 1999). Signalons pour terminer que Kuoni s'apprécie de 4.8% à 753 à la suite de la publication de résultats semestriels supérieurs aux attentes des analystes. Les chiffres démontrent que le voyagiste est tout à fait capable de faire cavalier seul après l'échec de sa fusion avec le groupe britannique First Choice.