Malgré la poursuite de la reprise de Wall Street mercredi, le marché suisse perd du terrain. Les replis de Nestlé, de Novartis et des assurances pèsent sur l'indice SMI, qui termine la séance en baisse de 0,5% à 7569,8 points.

En Suisse, la croissance du PIB a ralenti à 2,5% au quatrième trimestre 2000, par rapport à 3,6% le trimestre précédent. Ce tassement, dû à la baisse de la consommation privée et à la contraction des exportations, pourrait inciter la BNS à procéder à une détente monétaire dans les semaines à venir. Le prochain rapport de la banque centrale sera publié le 22 mars.

Parmi les blue chips, Swisscom progresse légèrement de 0,4% à 421 points. La compagnie annonce qu'elle projette de procéder à l'outsourcing d'une partie de ses opérations logistiques. Cette décision aura des conséquences sur les 240 collaborateurs de cette unité, dont le sort sera fixé d'ici à octobre. Ces mesures lui donneront davantage de flexibilité et lui permettront de se concentrer sur ses métiers de base. Par ailleurs, sa filiale allemande Debitel est en négociations avec plusieurs opérateurs afin de pouvoir utiliser leurs réseaux dans les services de transmissions de données, tels qu'e-mails, paiements et informations en ligne. Un accord avec le réseau D2 du groupe britannique Vodafone pourrait être communiqué lors de la foire technologique CeBit de Hanovre, dans le courant du mois de mars. Affaire à suivre.

SAirGroup toujours en recul

Dans un autre registre, SAir Group touche un point bas de 188 en début de séance, avant de se reprendre et de clôturer sur un recul limité à 0,6% (200 points). Les investisseurs sont inquiets de la démission brutale du responsable des activités aériennes, Moritz Suter, et remettent en cause la stratégie de la compagnie. Ce départ, dû, semble-t-il, à l'échec de la mise en place d'une restructuration radicale de la division, pourrait retarder la reprise financière tant attendue du groupe. SAir Group indique que le nom de son remplaçant sera connu au cours des prochains jours. Selon certaines rumeurs, il pourrait s'agir de Christoph Müller, l'actuel président de Sabena. La compagnie publiera ses résultats pour l'exercice 2000 le 2 avril prochain.

Sulzer en hausse

Pour sa part, Sulzer affiche une progression de 0,5% à 1141 points à la veille de la publication de ses résultats durant l'exercice 2000. Selon les estimations des analystes, le chiffre d'affaires du groupe devrait atteindre 5,691 milliards de francs et son bénéfice net 220 millions, tous deux en recul par rapport à l'année précédente. Quant à Sulzer Medica, son bénéfice net devrait augmenter à 188 millions de francs, contre 148 millions en 1999. A l'occasion de la publication des résultats, Sulzer devrait divulguer les raisons de son rejet de l'OPA de 4,4 milliards de francs lancée au mois de février par la société d'investissement InCentive Capital.

Aux pharmaceutiques, Novartis se replie de plus de 1% à 2760 points en raison du possible report du feu vert à la commercialisation de son médicament Xolair aux Etats-Unis. En effet, la FDA a annulé sa réunion prévue pour le 26 avril prochain et destinée à examiner le traitement contre l'asthme de Novartis.