Manquant cruellement d'impulsions, le marché suisse clôture la première séance de la semaine sur une note quasiment inchangée (+0,3%). Il faudra attendre le 14 août pour que la publication des résultats semestriels des grandes sociétés de la cote redonne un peu d'entrain à l'indice SMI.

Au sein des blue chips, Kudelski enregistre une progression dans l'espoir que EchoStar Communications parvienne à acquérir Hughes Electronic et son réseau direcTV. Selon certaines spéculations, la société romande pourrait être impliquée dans le financement de l'opération estimée à 30,4 milliards de dollars. Géant dans la télévision par satellite aux Etats-Unis, EchoStar est le plus important client de la division Nagravision de Kudelski, qui fournit des systèmes d'accès conditionnels aux groupes de télévision payante. Il contribue à hauteur de 20 à 25% au chiffre d'affaires total du groupe helvétique. Selon certaines prévisions, la transaction EchoStar/ Hughes pourrait rapporter quelque 150 à 200 millions de francs de revenus supplémentaires à Kudelski. Cependant, la combinaison des deux groupes créerait une entité dominante aux Etats-Unis et cela pourrait faire surgir des objections de la part des autorités antitrust. Affaire à suivre.

Rumeurs de plainte contre Alcatel

Dans un autre registre, Swisscom s'apprécie quelque peu. Le groupe de télécommunications projette d'investir quelque 700 millions de francs d'ici à 2004 afin de construire un réseau de téléphonie mobile de la troisième génération. Swisscom confirme que ce nouveau service commencera à la fin de l'année prochaine. Par ailleurs, selon certaines rumeurs, la société envisagerait de porter plainte contre le français Alcatel, ce dernier ne l'ayant pas avertie d'un risque de panne de serveur dont il avait connaissance et qui a causé de grosses perturbations dans son réseau de téléphonie mobile récemment. Parmi les valeurs secondaires, Sarasin touche un point haut de 4700 dans la matinée. La banque privée bâloise confirme avoir engagé un courtier londonien afin de conduire un examen routinier de sa structure. Certains intervenants pensent que Sarasin pourrait être vendue à un grand établissement financier étranger, citant les noms de Deutsche Bank, Citigroup, BNP Paribas notamment. Ces spéculations sont alimentées par la forte croissance de la banque, qui a augmenté son personnel de 60% et ses actifs sous gestion de 78% depuis 1997.

Importante perte pour le groupe Modex

Dans le segment du Nouveau Marché, Modex recule de 6% après la publication de ses résultats semestriels. Sa perte s'est creusée de 37% à 7,4 millions de francs, tandis que son chiffre d'affaires a progressé de 249 000 à 687 000 francs. Les ventes de son produit de remplacement de la peau Epidex ont augmenté en Allemagne et en Suisse, tout comme les dépenses liées à son lancement. Modex annoncera les résultats définitifs des tests cliniques de l'Epidex au mois d'octobre. La société espère pouvoir procéder bientôt à sa demande d'homologation aux Etats-Unis, tout en poursuivant sa commercialisation dans d'autres pays d'Europe. Modex a signé un nouvel accord avec le groupe Serono dans le domaine de la production d'une protéine spécifique. Le programme durera deux ans.